Le forum des machines à coudre d'antan
Bienvenue.

Tu nous as manqué.

Choisir une machine à coudre ancienne, quand on veut joindre l'utile et l'agréable sans avoir une âme de collectionneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choisir une machine à coudre ancienne, quand on veut joindre l'utile et l'agréable sans avoir une âme de collectionneur

Message par RLDWF le Dim 24 Jan - 13:18

On peut avoir envie d'allier l'utile et l'agréable sans pour autant vouloir héberger autant de machines à coudre que la maison peut en contenir.

L'utile, c'est le côté sympa de pouvoir faire une reprise sur un vêtement, un ourlet de pantalon etc sans devoir se casser la tête et le portefeuille à chercher une couturière.
L'agréable, c'est que les machines anciennes ont une bouille bien plus esthétique et sympathique que les blocs de plastique modernes. Elles représentent à elles seules un élément de décoration esthétique pouvant mettre en valeur tout un intérieur.

Les anciennes machines, dont ce forum est l'objet, ne font le plus souvent que le point droit. Cependant, comme la plaque d'aiguille comporte alors un simple petit trou rond au lieu d'un grand trou oblong, ces machines font le point droit le plus parfait qu'on puisse attendre d'une machine à coudre : elles ne font que ça, mais elles le font bien.
Avec les accessoires adéquats, elles peuvent également faire du zig-zag qu'il faut alors voir plutôt comme un point fantaisie décoratif : on arrive à surfiler mais c'est mal-aisé sans habitude.
Ici sur une 222K (évolution de la 221K en bras-libre)



Avec l'accessoire idoine, une machine ancienne en fonte fait également et surtout des boutonnières d'une qualité rare, impossible ou presque à obtenir avec une machine moderne sauf à la payer très cher, et ces boutonnières se font entièrement automatiquement sans rien faire d'autre qu'installer l'accessoire et faire tourner la machine. Pas de réglages de point gauche et mince ou c'est t'y qu'on s'arrête puis droit puis haut puis bas mais simplement une came à choisir d'après le bouton. C'est enfantin avec un accessoire pour boutonnière Singer pour ne citer que cette marque.
Une petite vidéo pour illustrer (en anglais mais voir l'accessoire fonctionner passe par dessus la barrière des langues). Au pire, couper le son et se contenter de l'image à partir de la 7e minute de la vidéo.



Toute machine de grande marque ou de marque plus modeste, pour peu qu'elle soit sur le standard Singer Class 15, recevra ces accessoires et bien d'autres mais surtout les fera fonctionner de manière idéale pour votre plus grande satisfaction.
Il faut cependant noter que certains constructeurs ont retenu pour la fixation du pied de biche des systèmes qui leur sont propres, et qui condamnent alors la machine à ne faire que peu de choses dépendamment des pieds etc que vous aurez eu la chance de trouver avec elle.

En outre, le standard des Class 15 étant encore utilisé il y a moyen d'équiper la machine à moindre frais : voir ici.



Récapitulons donc :

*Pour un usage occasionnel et polyvalent, il est préférable que votre machine soit "au standard Class 15" : canettes, aiguilles et pieds sont toujours fabriqués, et donc vendus. Le standard peut n'être que partiel, comme pour une machine à navette vibrante qui accepte les aiguilles et accessoires mais nécessite des canettes longues que l'on peut encore se procurer sur internet. C'est juste un peu plus cher que les canettes rondes, mais pas trop.

*Pour une belle déco, je vous laisse loisir d'écouter votre cœur. Les anciennes machines ont souvent de jolies décalcomanies et parfois même des incrustations de nacre pour les très très très vieilles.

*Pour une facilité d'usage, enfin, je vous conseille une machine équipée de la marche arrière. En effet, pour débuter un travail on coud quelques point, en renverse le mouvement pour revenir en cousant en arrière sur les premiers points afin de sécuriser la couture, puis on reprend en marche avant et on termine par un petit coup de marche arrière en fin de couture.
A défaut d'avoir la marche arrière, il faut faire un 180° aux tissus pour revenir sur les premiers points, puis un nouveau 180° pour reprendre dans le sens normal et faire la couture, et à la fin de nouveau un 180°. Ce n'est pas impossible, nos mères et grand-mères le faisaient, mais c'est un peu plus fastidieux que de simplement renverser le sélecteur de point pour reculer ou avancer surtout sur de grandes pièces de tissus.


Vous voilà éclairés sur le grand mystère des machines à coudre anciennes : solides, pas si démodées qu'on pourrait le croire, capables de coudre un ourlet de jeans sans casser, et si vous la choisissez bien, certainement la plus capable de vous faire découvrir une multitude de choses que vous n'auriez peut-être pas pensé possibles à la machine à coudre.

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 331
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir une machine à coudre ancienne, quand on veut joindre l'utile et l'agréable sans avoir une âme de collectionneur

Message par Orange coquelicot le Lun 25 Jan - 16:16

Je confirme pour la beauté du point comparé aux machines modernes : je possède aussi une bernina 750, une usine à gaz (plutôt) haut de gamme qui n'arrive pas à la cheville des machines anciennes en matière de point droit. Par contre, elle fait plein d'autres choses, et elle les fait bien!
Donc c'est chouette aussi d'avoir les 2 générations (euuuuh 100 ans d'écart en moyenne)
Je sais aussi que dans 100 ans, ma bernina sera passée à la poubelle depuis longtemps, donc rien à voir!

Orange coquelicot
Expert en machines à coudre
Expert en machines à coudre

Messages : 121
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : Cahors

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir une machine à coudre ancienne, quand on veut joindre l'utile et l'agréable sans avoir une âme de collectionneur

Message par Maxtuner le Jeu 12 Mai - 22:41

Je VEUX le truc à boutonnières! bounce
avatar
Maxtuner
Expert en machines à coudre
Expert en machines à coudre

Messages : 110
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 31
Localisation : Toulon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.orfila-pianos.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir une machine à coudre ancienne, quand on veut joindre l'utile et l'agréable sans avoir une âme de collectionneur

Message par RLDWF le Ven 13 Mai - 16:21

Ebay est ton ami. Laughing

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 331
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir une machine à coudre ancienne, quand on veut joindre l'utile et l'agréable sans avoir une âme de collectionneur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum