Le forum des machines à coudre d'antan
Bienvenue.

Tu nous as manqué.

Moteur à bout de souffle

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Moteur à bout de souffle

Message par Olivier le Dim 21 Oct - 16:24

Bonjour,

Je revins vers vous car la machine à coudre de ma mère qui est une singer 237 faites entre 1968 et 1972 au moteur très très fatigué. Il chauffe très vitre et sent une odeur que je caractériserais de boit chaut, mais ça sait aggraver car depuis hier il fait un bruit de fin du monde et quand on appuie sur la pédale il a beaucoup de mal à tourner et même en écrasent la pédale aux soles la vitesse ralentie pour s'arrêter.

J'ai enlevé le moteur et vérifié que la dureté de la machine et elle fonctionne très bien toutes tournées sans le moindre effort, au passage un petit nettoyage et huilage tant que j’y suis.

Alors je me dirige vers le moteur et je vois qu'il est un peu craquelé devant et une touche de noir sur la machine. J'ai nettoie la tache. Pour le moteur autour du pignon il y avait du fil je l’ai enlevé et puis je vois si je peux démonter le moteur pour voir l'intérieur. Mais je n'ai pas pu deviser tout les visse car 2 sur 5 sont des visses étrange, je m’explique c'est une vissé avec un sillon pour un tourne vice plat mais en pleins milieux il y a un cylindre ce qui ne me permets pas de mettre le tourne vise. Donc je revisse les trois vissent qui elle était plate et remit le moteur mais c'est la même chose le bruit et la perte de puissance.

Voici un lien pour les photos et la vidéo :
https://1drv.ms/f/s!Albxo0lwWFLpgRRvAgUUqdsjQE14

Donc je pensais acheter un nouveau moteur, oui mais, la lampe et accrocher au moteur et les nouveaux sont sans lampe et celle que l'on achète appart son aimanter et je n'ai pas confiance avec les vibrations de la machine et les pédales qui sont de très mauvaise qualité (elle ressemble à ma Pfaff de chez Lidl et la pédale m'horrifie).

Que faire ?

Mercie d'avance

Olivier

Olivier
Membre actif
Membre actif

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Thierry_H le Dim 21 Oct - 17:00

Tu n'as pas enlevé les bonnes vis !
En fait, il n'y en a qu'une, du côté opposé à la poulie, et ensuite tu peux tirer le cache par l'arrière.
Les vis bizarres, heureusement que tu ne peux pas les enlever, ça tient la cage du moteur ensemble, si tu les enlèves tu risques de ne pas pouvoir remonter.
avatar
Thierry_H
Tombé dedans quand il était petit
Tombé dedans quand il était petit

Messages : 1725
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 59
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Olivier le Dim 21 Oct - 17:35

C'est bon j'ai dévissé et tire, le moteur est devenant mois. Comment je fais pour savoir ce qui ne va pas ?

Olivier
Membre actif
Membre actif

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Thierry_H le Dim 21 Oct - 18:12

Alors déjà, est-ce que le moteur tourne facilement à la main ? Si non, voir s'il reste du fil qui bloquerait l'axe, et si une toute petite goutte d'huile au niveau des paliers le débloquerait.
Autre vérification: voir si les charbons ne sont pas complètement usés. Pas évident sur ce moteur, ils ne sont théoriquement pas démontables.

J'ai indiqué un charbon, au bout de la flèche, il faut vérifier qu'ils sont bien en contact avec le collecteur.
avatar
Thierry_H
Tombé dedans quand il était petit
Tombé dedans quand il était petit

Messages : 1725
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 59
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Olivier le Dim 21 Oct - 19:06

Il y avait des bouts de fil que j'ai enlevé, j'ai aussi huilé le moteur et pour les carbons il était bon. Je l'ai remonté et il remarche sans perte de puissance mais il y a toujours ce bruit.

Olivier
Membre actif
Membre actif

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par RLDWF le Dim 21 Oct - 20:03

Si il grogne il y a tout à parier qu'un bobinage a brûlé quand ce pauvre moteur forçait comme un dingue sur des bourres de fil.

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 824
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Dim 21 Oct - 22:32

Hi,

Au son, à partir de la vidéo, ça semble être une bague de roulement cassée... (ce qui explique le bruit par intermittence)

(sans arrache-roulement ou, pour le moins, sans passion pour le bricolage fin - extraction à la douille, porte ton moteur chez un bobineur/réparateur ; si tu es dans une région rurale, il y en a forcément un : tous les agriculteurs ont besoin d'un bobineur pas trop loin)

Olivier a écrit:...les nouveaux sont sans lampe et celle que l'on achète appart son aimanter et je n'ai pas confiance avec les vibrations de la machine...

Quant aux aimants, tu peux utiliser (remplacer celui/ceux de ta nouvelle lampe) des aimants néodyme, qui, suivant ton choix, peuvent être très puissants et parfaitement supporter des vibrations.

Wink

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Olivier le Lun 22 Oct - 18:22

Bonjour;

Pour les bobines elles ne sont pas brulées, elles sont de couleur cuivrée.

Et pour la bague de roulement je ne vois pas ce que sait et pour le bobineur/réparateur il a 20 km de chez moi (c'est un peu loin vu que je ne conduis pas).

Merci pour l'info des aimants néodymes, ça a l'air de bien tenir.

Olivier
Membre actif
Membre actif

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 18:31

Olivier a écrit:Bonjour;

Pour les bobines elles ne sont pas brulées, elles sont de couleur cuivrée.

Et pour la bague de roulement je ne vois pas ce que sait et pour le bobineur/réparateur il a 20 km de chez moi (c'est un peu loin vu que je ne conduis pas).

Merci pour l'info des aimants néodymes, ça a l'air de bien tenir.

1. si les bobines étaient brulées/fondues, tu n'aurais rien, aucun fonctionnement.

2. l'axe d'un moteur électrique (rotor) est monté, a minima, sur deux roulements à billes (ou aiguilles), les bagues intérieures des roulements sont montées ajustées (voire ajustées/serrées) sur l'arbre (l'axe du rotor), alors que les bagues extérieures sont "encagées" sur un épaulement ; seules les bagues intérieures tournent.
Avec l'usure, et d'autant plus si tu as forcé lors d'une tentative de démontage, il se peut/arrive qu'une des bagues se mette "de travers"... et au démarrage suivant... ça casse.

Pour le changement de roulement un tuto d'un prof de l'afpa, il est important que tu aies le bon matériel... et ensuite que tu sois capable d'identifier le roulement (ses ajustements) pour commander le même ou son équivalent.

Ah tiens... L'inénarrable et excellentissime Gérard Labobine a fait un tuto filmé (pas regardé mais je connais bien la qualité de ses infos)

Wink

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Thierry_H le Lun 22 Oct - 19:15

C'est bien joli, tout ça, mais un poil hors sujet, les moteurs dont nous parlons sont sur paliers, pas sur roulements.
avatar
Thierry_H
Tombé dedans quand il était petit
Tombé dedans quand il était petit

Messages : 1725
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 59
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par RLDWF le Lun 22 Oct - 19:22

Quand un moteur universel meurt c'est un peu comme un moteur V8 de voiture américaine qui tournerait sur 7 puis 6 puis 5 puis 4 puis 3 puis 2 puis 1 seul cylindre puis plus rien du tout.
A mesure que des enroulements disparaissent, ceux restants appellent et doivent encaisser plus d'intensité faute de FCEM, ce qui finit par les détruire par surcharge. Le moteur grogne et chauffe de plus en plus fort en tournant de moins en moins vite.

Il y a différentes manières de cramer un enroulement, la plus insidieuse étant le court-circuit partiel. L'extérieur d'une bobine peut paraitre tout à fait sain, et le cœur être mort.

Un collecteur noirci et des charbons qui font des flammes jaunes peuvent être un signe de ce genre de problème, mais ceci se produit également quand un charbon n'est plus appliqué sur le collecteur avec une force suffisante (usure ou coincement du balais, avachissement du ressort).

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 824
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 19:23

Thierry_H a écrit:C'est bien joli, tout ça, mais un poil hors sujet, les moteurs dont nous parlons sont sur paliers, pas sur roulements.

?!?!?!?... sur palier n'implique pas forcément coussinets, mais aussi roulements.

Par ailleurs, et comme je l'ai précisé, d'après la vidéo, rien à voir avec une "cramure" quelconque mais bien une bague cassée (l'odeur décrite dans le post provient du forcing). Quelle que soit cette bague, de roulement ou de palier, même combat de toutes les façons : il faut démonter et changer.

L'important était de comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un problème électrique mais bel et bien d'un problème mécanique.

Wink

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Olivier le Lun 22 Oct - 19:30

Les infos que tu ma donner est fait pour des moteurs de machine à courent industrielles, mais je comprends ce qu'elle dire. J'ai redémonté le moteur et j'ai pris des photos. Je remets le lien du cloud :
https://1drv.ms/f/s!Albxo0lwWFLpgRRvAgUUqdsjQE14

Olivier
Membre actif
Membre actif

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par RLDWF le Lun 22 Oct - 19:37

On va faire plus simple : le moteur doit être très facile à tourner à la main, et le rotor doit impérativement avoir un léger jeu axial. Est-ce bien le cas ?

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 824
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Olivier le Lun 22 Oct - 19:43

Il tourne très facilement a la main et le rotor un léger jeu axial.

Olivier
Membre actif
Membre actif

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 19:45

Olivier a écrit:Il tourne très facilement a la main et le rotor un léger jeu axial.

c'est quoi "léger"... il ne doit pas y avoir de jeu du tout, que ce soit à coussinet (bague) ou roulement (et d'après tes photos, il semble que ce soit à roulements - ce sont des photos des extrémités d'axe qui seraient intéressantes)

Wink

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Thierry_H le Lun 22 Oct - 19:53

En quelle langue je parle ?
Y'a pas roulements.
avatar
Thierry_H
Tombé dedans quand il était petit
Tombé dedans quand il était petit

Messages : 1725
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 59
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 19:54

essaie de prendre une meilleure photo de cette partie :



a priori il s'agit bien d'un roulement "encagé", mais bon, il peut se dissimuler derrière une bague en laiton ou en bronze (le coussinet).


Dernière édition par Georges le Lun 22 Oct - 19:58, édité 1 fois

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 19:57

Thierry_H a écrit:En quelle langue je parle ?
Y'a pas roulements.

je réessaie : que ce soit palier avec roulement ou palier avec coussinet, bague cassée (bague = bague, appelée aussi coussinet ou appartenant à un roulement)

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par RLDWF le Lun 22 Oct - 20:00

Georges mon ami, le jeu c'est l'âme de la mécanique. Si le rotor est pincé entre ses flasques  il NE PEUT PAS tourner donc il y a TOUJOURS un léger jeu. Ce qui peut dérouter le néophyte c'est que beaucoup de moteurs ont des rondelles ondulées destinées à empêcher le rotor de trop avoir de débattement. Sans jeu ça s'appelle un ajustement serrant...
Sur la photo, ça ressemble fort à un palier auto-lubrifié et auto-aligné : c'est une rotule de bronze tout autant qu'un palier. Cette rotule est plaquée dans le flasque par une rondelle ressort à dents d'une forme un peu spéciale. Mis à part recharger le palier en huile il n'y a pas lieu d'intervenir sur ce type de paliers.

Bref.

Maintenant, puisque le rotor est bien libre en rotation et qu'il n'y a pas d'autres frottements que celui des 2 balais, intéressons nous à eux : Sont ils libres de translater ? Ils doivent coulisser parfaitement et aisément afin de garantir un contact franc avec le collecteur. Sont-ils d'une épaisseur suffisante pour que les ressorts sachent bien les plaquer sur le collecteur, et les ressorts sont-ils en bon état ?

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 824
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 20:13

RLDWF a écrit:... le jeu c'est l'âme de la mécanique.
oui... mais sûrement pas évaluable à la main

RLDWF a écrit:...donc il y a TOUJOURS un léger jeu...

d'où ma question, même à palier sur coussinet, tu ne dois pas sentir le jeu, de façon très significative aurais-je dû précisé.

RLDWF a écrit:...beaucoup de moteurs ont des rondelles ondulées destinées à empêcher le rotor de trop avoir de débattement

à la rigueur, une rondelle ondulée permet l'élasticité du système, comme la couture en point zig zag par exemple.

RLDWF a écrit:Sur la photo, ça ressemble fort à un palier auto-lubrifié et auto-aligné : c'est une rotule de bronze tout autant qu'un palier. Cette rotule est plaquée dans le flasque par une rondelle ressort à dents d'une forme un peu spéciale. Mis à part recharger le palier en huile il n'y a pas lieu d'intervenir sur ce type de paliers.

une rotule ?!?!? que veux-tu dire ? une bague de bronze ?

Quant aux charbons... c'est (assez) simple... en mettant sous tension...

Ou alors, si tu as un peu peur de la mise sous tension à nu de ton moteur :

- remonte le
- installe sur ton mobile une application qui permette d'enregistrer des fréquences (j'en utilise de toutes sortes pour tendres des courroies de transmission, un accordeur de guitare ne suffit pas car les fréquences sont trop hautes)
- ou alors utilise un micro pour enregistrer dans un fichier et un truc logiciel du genre "audacity"
- enregistre au niveau du palier
- enregistre au niveau des balais/charbon en conservant à peu près la même distance micro/système

- compare tes signaux : le plus fort = l'origine du bruit

tu pourras ainsi identifier l'origine du bruit.

Wink


Dernière édition par Georges le Lun 22 Oct - 20:23, édité 3 fois

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 20:20

Mes applis préférées pour prendre un "cliché sonore" : Spectroïd, Advanced Spectrum et Son fourni avec l'androïd (je crois)

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par RLDWF le Lun 22 Oct - 20:28

Je rappelle qu'on est sur un moteur de machine à coudre domestique... On ne les usine pas avec des jeux au micron ! Ça coûterait beaucoup trop cher pour ne rien gagner au final. Après pour entendre du 100hz il n'y a pas besoin d'une application....

Mettre sous tension n'a jamais été une méthode pour vérifier le bon état des charbons et leur bon coulissement.

Le dépannage c'est avant tout de la méthode.

Donc  QUID des charbons de ce moteur ?

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 824
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Georges le Lun 22 Oct - 20:32

RLDWF a écrit:...Après pour entendre du 100hz il n'y a pas besoin d'une application....

tu as raison, un micro + un pc + un logiciel suffisent... ;D

En mettant sous tension, tu vas vite voir si les balais sont ok, ou pas.

Oui... de la méthode, et surtout en comprenant ce que l'on fait Very Happy

Georges
Membre actif
Membre actif

Messages : 45
Date d'inscription : 17/10/2018
Localisation : Coutances (50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par RLDWF le Lun 22 Oct - 20:44

Je ne suis pas contre expliquer tout ce que tu ne comprends pas Georges, mais ce sera pour demain. Il est tard.

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 824
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à bout de souffle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum