Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par RLDWF le Jeu 7 Jan - 2:44

Une machine à coudre en fonte ça fonctionne à l'huile.

C'est un discours de réparateur entendu quand j'étais gamin, et ces quelques mots veulent tout dire.

Pour rassurer ceux qui craignent de mettre trop d'huile, j'affirme qu'on n'en met jamais trop puisqu'il ne faut pas oublier que pour chasser l'huile usagée et les particules dues à l'usure il est nécessaire de mettre assez de lubrifiant pour laver le palier ou la fourchette, donc il faut absolument en mettre de trop.

Sur ces vieilles machines en métal, il n'y a absolument aucun risque de réaction entre l'huile et le matériau, et le surplus d'huile est aisé à essuyer.

Et les taches d'huile sur les tissus me direz vous... Là encore le trop d'huile est meilleur que la parcimonie pour une raison bien simple :

Plus on est généreux avec l'huile, plus elle est claire de ce qui dégouline or il est plus simple de faire partir à la machine à laver une tache d'huile propre qu'une tache d'huile sale style cambouis.
De toute manière, comme on a essuyé le surplus et que régulièrement on lave les paliers à l'huile propre, qu'en prime on peut prendre la précaution de faire les premiers points sur un chiffon, on ne doit théoriquement pas avoir de problèmes de ce genre.


Quand madame revient avec une machine à coudre, je gave d'huile jusqu'à ce que ça ressorte ou ça doit ressortir, sur chaque point de graissage, et j'insiste tant que je n'ai pas vu ressortir de l'huile. Je huile de la même manière tout ce qui est caché, tous ces recoins de mécanisme sans liaison directe avec les trous dans la tête comme il y en a beaucoup dans le nez, et qui sont plus graissés par projection d'une goutte d'huile sur une partie voisine que huilés sur eux-mêmes. Tous ceux qui ont refait une machine à coudre de A à Z comprendront de quoi je parle.

C'est AMHA la condition sine qua non à ce que la machine dure longtemps et qu'elle soit agréable à utiliser en toutes circonstances, même quand on y adjoint un accessoire très gourmand en énergie comme les hemstitchers etc.

Un palier qui recrache de l'huile a bel et bien vu cette huile et qu'on ne s'est malheureusement pas contenté d'imbiber un bouchon de crasse caché insidieusement dans le trou de graissage.

Dans la mesure du possible, choisissez une huile spéciale machines à coudre, de grande marque. A défaut de l'huile de vaseline fine peut faire l'affaire, mais JAMAIS de l'huile végétale (huile d'olive ou de tournesol) et pas non plus de "degrip-oil" qui ne sert qu'à dégripper les pièces en ramollissant les huiles usagées collantes sur les machines qui dorment depuis des dizaines d'années. Un dégrippant n'est pas et ne sera jamais un lubrifiant.

Je crois que vous aller regarder le huilage d'une toute autre façon maintenant.


Dernière édition par RLDWF le Mar 13 Déc - 22:58, édité 1 fois
avatar
RLDWF

Messages : 275
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Raphos29 le Sam 26 Mar - 1:30

J'ai commencer par dégripper au WD40 mes machines mais je compte bien suivre vos conseils: mais où trouver facilement une telle huile? Huile Singer obligatoirement?
Quelles sont à titre d'exemples les autres huiles que vous recommandez?

Raphos29

Messages : 10
Date d'inscription : 22/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Sewing38300 le Sam 26 Mar - 3:33

Huile de vaseline 250ml en burette RontProduction : 5.15 euro.
Cette huile de vaseline, hautement raffinée est un lubrifiant de type A2, pour la lubrification de tous appareils ménagers, de jardinage, de sports et de loisirs.
Produit de très forte pénétration, stable, insoluble à l'eau, ne se résinifiant pas, non volatil.
Sans acides minéraux ni produits alcalins.

Sewing38300

Messages : 234
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : 38300 Bourgoin-Jallieu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Mamia Coco le Dim 11 Déc - 22:58

Ca se trouve ? Dans les magasins genre Jardiland ?

Mamia Coco

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par DoDoDo le Lun 12 Déc - 0:22

Dans les magasins genre Jardiland ? A essayer

En grande surface de bricolage, sûrement ou s'il reste une droguerie dans la ville la plus proche de chez toi.

DoDoDo

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 54
Localisation : Sud Ouest France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Gérard. le Lun 12 Déc - 6:32

Il suffit de copier-coller le message de Sewing pour atterrir via Google à la pub de Castorama...

Gérard.

Messages : 163
Date d'inscription : 23/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par RLDWF le Mar 13 Déc - 22:56

L'huile de vaseline se trouve en grande surface, par exemple chez carrouf.
Concernant la non volatilité je ne suis pas tout à fait d'accord : si on en met très très peu ça sèche quand même. Mais dans une machine à coudre en fonte le très très peu n'existe pas.

Je préfère malgré tout l'huile singer, certes plus dispendieuse mais d'excellente tenue dans le temps. A défaut l'huile de vaseline fait très bien le travail.

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF

Messages : 275
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Mamia Coco le Mer 14 Déc - 11:09

Merci RLDWF pour ton retour.
On va parler matière cette fois. Pourquoi la fonte a plus besoin d'être 'innondée' d'huile ?
Qu'est ce qui fait qu'aujourd'hui, certaines machines n'ont plus besoin d'être huilée (c'est le cas de ma machine moderne par exemple ...et j'suis pas rassurée d'ailleurs...) Elles ne sont plus en fonte ? (On voit qu'il y a beaucoup de plastique...)
Une anecdote : j'avais une Futura de chez Singer, à une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître... Je l'ai donnée à une sœur qui voulait se lancer... Ça fait deux fois qu'on change une pièce sous là système canette à plat (sur cette machine, la canette reste en place pour la remplir...sait pas, mais j'crois pas que ce soit une réussite ! Bon, c'est un autre sujet...) Cette pièce, c'est un gros pignon un peu en forme de cône (non pointu) et c'est en plastique... Dans le temps, le plastique durcit et se casse ! La machine ne coud plus... Voilà pour la petite histoire

Mamia Coco

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Thierry_H le Mer 14 Déc - 12:18

A l'époque où nos machines ont été conçues, la graisse était d'origine organique (animale ou végétale). Et la graisse organique, ça se désagrège dans le temps, au mieux ça ne lubrifie plus, au pire ça se transforme en colle. Il aurait fallu concevoir des machines à démonter entièrement très régulièrement, pour nettoyer et remplacer la graisse. Pas très commode. Et les différents points à graisser auraient dus être usinés spécialement pour retenir la graisse.
L'huile, c'est pratique, ça rentre partout sans avoir besoin de démonter, et si on huile régulièrement, comme dit RLDWF, l'huile propre chasse l'huile sale.
Plus tard, on a inventé des graisses de synthèse, stables dans le temps et qui "collent" au métal. Combinées avec des paliers bronze ou téflon, ça permet de faire des machines "lubrifiées à vie" (surtout que ces machines sont conçues pour avoir une vie courte!). Ce qui ne m'empêche pas de re-graisser correctement quand j'en révise une.
Problème justement avec les "magiques à coudre" à remplissage automatique de la canette: énormément de crasse s'accumule sous le crochet rotatif, et le pignon en dessous force et finit par casser. Si le réparateur ne fait pas l'effort de tout démonter, nettoyer et lubrifier l'axe (parce qu'après il faut re-régler les timings), le nouveau pignon ne tient pas.
avatar
Thierry_H
Admin

Messages : 745
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Mamia Coco le Mer 14 Déc - 13:54

Tu penses qu'avec nos 'belles' machines d'aujourd'hui, on est dans 'l'obsolescence programmée' ?

"Ce qui ne m'empêche pas de re-graisser correctement quand j'en révise une."  Ca m'intéresse, je ne voudrais pas que ma suédoise manque de lubrification ! Quelle pièce puis-je lubrifier pour la prolonger...un peu ?

Mamia Coco

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Thierry_H le Mer 14 Déc - 14:50

C'est très variable d'une machine à l'autre!
L'ennemi, c'est d'abord l'accumulation des bourres de fil; et quand on nettoie, on ramasse la graisse qui s'y est collée, il faut parfois en remettre.
avatar
Thierry_H
Admin

Messages : 745
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Mamia Coco le Mer 14 Déc - 16:00

C'est très variable d'une machine à l'autre!

ops, vous êtes bon pour partir en politique !!! Smile Smile

Mamia Coco

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par RLDWF le Ven 16 Déc - 0:49

dit :

Nous tous ici luttons, chacun à notre manière et selon nos moyens, contre l'obsolescence programmée et le gaspillage de ressources avec la pollution qui en découle. Si ça pourrait se voir comme une forme d'écologie, on peut sans se tromper le percevoir comme de l'intelligence.

_________________
Le bon outil, c'est celui qui fait bien et pendant longtemps le travail pour lequel il a été conçu.
avatar
RLDWF

Messages : 275
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Affalé en haut de mon arbre à chat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Pascal35 le Dim 9 Avr - 20:52

Merci pour ces enseignements intéressants.
Même dans les vieilles machines, certaines parties sont graissées (notamment pour les engrenages au niveau de la navette) et je crois avoir lu quelque part (je ne retrouve pas où) qu'il ne faut pas mettre de l'huile sur de la graisse car elle chasse la graisse, je ne sais pas si c'est le cas pour les machines à coudre...
avatar
Pascal35

Messages : 40
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 58
Localisation : Redon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Thierry_H le Dim 9 Avr - 21:04

Evidemment, il y a vieille machine et vieille machine.
Dans une machine noire en fonte, comme par exemple les Singer 12, 15, 27, 28... il n'y a pas de graisse. Une exception pour les Featherweight  où il y a deux engrenages à graisser (il y en a peut-être d'autres auxquelles je ne pense pas).
Il faut arriver à des machines plus récentes (même s'il en apparait ici classées comme anciennes) pour trouver des pignons (en plastique) qui nécessitent de la graisse.


Dernière édition par Thierry_H le Lun 10 Avr - 20:59, édité 1 fois
avatar
Thierry_H
Admin

Messages : 745
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Pascal35 le Lun 10 Avr - 20:16

Voilà un extrait du manuel de la Bernina 117. Ils conseillent un nettoyage au pétrole tous le ans.
Il me semble que j'ai bourré de graisse le boitier en rouge, mais les pignons sont en métal, pour les pignons plastiques, ne faut-il pas mettre de la graisse au silicone ?
avatar
Pascal35

Messages : 40
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 58
Localisation : Redon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Thierry_H le Lun 10 Avr - 20:58

Bonne question...
Je viens de trouver une page où l'on déconseille de graisser les pignons plastique, et où l'on conseille de mettre juste une goutte d'huile.
Pour les pignons (métal) de la 221/222, Singer recommandait la graisse prévue pour ses moteurs. Cette graisse n'est plus fabriquée, il semblerait que le produit de remplacement ayant les caractéristiques les plus proches soit la vaseline.
Pour la pignonnerie de la Singer 319K équivalente à celle de ta Bernina, pas de recommandations sur la notice. J'ai mis de la graisse au lithium.
Etonnant, sur l'illustration de chez Bernina, il y a un point à cet endroit, comme si c'était également huilé.
avatar
Thierry_H
Admin

Messages : 745
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Pascal35 le Mar 11 Avr - 11:37

Effectivement il y a un point de huilage, mais il descend plutôt vers l'axe que vers les pignons.
Je suppose que le graissage est nécessaire.
En regardant j'ai trouvé que les dents des pignons étaient relativement sèches, peut-être que je n'ai pas mis assez de graisse.

Le lien est intéressant, on pourrait donc huiler (de 2 gouttes seulement  Wink) les pignons plastiques.
Il me semble qu'un des principes de base est de graisser si les pignons sont protégés de la poussière (ou des copeaux sur des machines outils ...) mais de huiler sinon car l'huile nettoie aussi.
avatar
Pascal35

Messages : 40
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 58
Localisation : Redon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Thierry_H le Mar 11 Avr - 13:54

Ces pignons m'ont l'air suffisamment graissés.
avatar
Thierry_H
Admin

Messages : 745
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par ranoche le Mar 11 Avr - 20:14

très intéressant tout ça
pour mes machines en fonte 316k, 15B et 191B je dois graisser? si oui quelle partie et avec quelle graisse.
j'ai bien huilée tous les mécanismes et les axes de la elna tx par contre dois-je graisser les pignons plastiques (que je n'ai pas non plus huilés et même essuyés si de l'huile était tombée dessus) merci

ranoche

Messages : 346
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 66
Localisation : deux-sèvres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Thierry_H le Mar 11 Avr - 20:24

316K ou 306K ???
Les 15 et 191 n'ont pas d'engrenages, donc elle fonctionnent uniquement à l'huile. La 306K a un engrenage dans un boitier fermé, on n'y remet de la graisse que si on a dû démonter. Et pour le reste, de l'huile (en évitant la courroie textile!).
Pour la Elna TX, s'il n'y avait pas de graisse sur les pignons plastique... tu n'en mets pas!
avatar
Thierry_H
Admin

Messages : 745
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par ranoche le Mer 12 Avr - 18:38

306k bien sûr
ok tout baigne dans l'huile (sauf les pignons plastique de la elna) Razz et de la graisse dans aucune donc
il n'y avait pas de graisse sur les pignons plastique ni huile mais toute la machine était sèche.

ranoche

Messages : 346
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 66
Localisation : deux-sèvres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le graissage d'une machine à coudre ancienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum