Le forum des machines à coudre d'antan
Bienvenue.

Tu nous as manqué.

Restauration des pieds en fonte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration des pieds en fonte

Message par DoDoDo le Ven 30 Déc - 22:56

Bonjour

Avant de faire les bêtises équivalentes à celle de la restauration de la table de la 103 mangée par les petites bêtes, je viens solliciter une supervision des mes projets pour le pédalier.

De la rouille, notamment sur la partie basse.

Plus beaucoup trop d'envies de griller le bout de mes petits doigts avec la brosse métallique et ensuite le papier verre comme au moment de l'achat... c'est mon côté fainéante avec le temps froid qui me donne envie hiberner.

A la lecture du post de Philippe sur le "Nettoyage et polissage des pièces métalliques non peintes", j'ai pensé que j'avais bien une vieille perceuse qui trainait au garage, celle de mon père, qui, avec une petite brosse magique, pourrait me faire gagner beaucoup des heures et protéger la pulpe de mes petits doigts.
http://lamachineacoudre.forumactif.org/t42-nettoyage-et-polissage-des-pieces-metalliques-non-peintes

Mon dilemme :
Quelle serait la brosse la plus adaptée, métal, plastoc ?
une brosse métallique n'abimera-t-elle pas trop la fonte avec la vitesse de la rotation - si le moteur de la perceuse tourne encore à une vitesse correcte , c'est du vieux- ?
La brosse en nylon serait-elle suffisante pour suffisamment enlever la rouille ?

Au cas où cela ne serait pas senti, je suis du signe Dédrouille, ascendant Pingre... et ne souhaiterais pas en acheter 2, d'autant que cela est déjà du superflu - j'ai déjà du papier verre - dans ma caisse à outils très basique.

Bonnes fêtes de fin d'année si vous avez prévu, bonne journée si soirée tranquille Smile

DoDoDo
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 262
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 54
Localisation : Sud Ouest France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par Thierry_H le Sam 31 Déc - 14:16

Perso, je dirais uniquement la brosse métallique, et pas de papier de verre (éventuellement de la toile émeri pour aller dans les coins, et encore). Pour la mienne, j'avais tout démonté pour pouvoir travailler à plat sur des tréteaux. Attention de ne rien faire tomber, la fonte, ça casse comme du verre, j'ai cassé le pare-jupe de ma table (il n'y en a pas sur celle de la 103K).

Après, un coup de peinture spéciale fer (j'ai mis du noir satiné, impeccable).
avatar
Thierry_H
Perfusé à l'huile pour machines à coudre
Perfusé à l'huile pour machines à coudre

Messages : 875
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 58
Localisation : Essay, Orne

Voir le profil de l'utilisateur http://t.hacquard.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par DoDoDo le Dim 1 Jan - 16:42

Merci, Thierry ...ça sera donc à la brosse métallique et l'huile de coude.
Je vais chercher la différence entre papier de verre et toile émeri ( pour le métal, il me semble) sur le net, votre réponse jette la lumière sur une zone floue...

J'en profite aussi pour vous adresser à tous tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année Very Happy











DoDoDo
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 262
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 54
Localisation : Sud Ouest France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par Gérard. le Dim 1 Jan - 19:05

Un truc utilisé par les collectionneurs de vélos qui souhaitent dérouiller leurs vieux cadres : le vinaigre, tout simplement... Préférer le vinaigre de nettoyage qui est plus fort que le vinaigre ordinaire (bidon de 1 ou 5 litres en supermarché).
Les petites pièces sont dérouillées par trempage. Certaines pièces en alliage léger ne résistent pas au vinaigre.
Les grosses pièces sont enveloppées avec des bandelettes de chiffon que l'on sature ensuite de vinaigre puis on enveloppe le tout dans un sac en plastique pour éviter l'évaporation. Remettre du vinaigre si besoin.
Laisser agir : temps variable selon l'importance de la corrosion, de quelques heures à quelques jours...
Les pièces sont ensuite rincées soigneusement avec un léger coup de "scotchbrite", séchées et  protégées selon le cas par une fine couche d'huile de vaseline ou une fine couche de "Rustol" avant peinture.


http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=64&t=5540

Gérard.
Expert en machines à coudre
Expert en machines à coudre

Messages : 171
Date d'inscription : 23/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par DoDoDo le Lun 2 Jan - 2:15

Voilà qui agréée mieux à ma fainéantise Razz
Post en lien très intéressant !
Vu le froid qui s'installe, j'ai mis le socle et la table à l'abri dans l'immense garage de la charmante voisine... en attente du printemps et de températures plus clémentes.
D'ici là, j'aurais eu le temps de récupérer la bâche pour improviser un bac temporaire suffisamment grand avec quelques bricoles pour constituer les rebords du bac.
Dans ce post, il y a un lien vers un autre post qui conseille l'acide citrique aussi .
De toute façon, les pieds en fonte ne risquent rien.
Ensuite je passerai le produit qu'il reste dans mon garage, un stop rouille dont j'ai oublié la marque.
D'ici là, je serai bien arrivée à plonger la tête dans du pétrole pour débloquer le "piston" bloqué - c'est la seule partie du mécanisme qui est grippée, donc cela doit être sauvable- et refaire une beauté luisante d'huile à cette tête de MAC.
Je vous remercie, Gérard, pour ce lien à la lecture passionnante !
Bonne journée Very Happy

DoDoDo
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 262
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 54
Localisation : Sud Ouest France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par DoDoDo le Sam 28 Oct - 14:38

Pfffff, je reviens enfin donner des nouvelles de la restauration des pieds en fonte de la Singer 103 !

Par grande paresse, je n'ai pas mis à tremper dans un bain de vinaigre car il fallait désolidariser les différentes parties du piétement et trouver une bâche et supports tout autour pour créer le bain suffisamment grand pour les bords.

Action mécanique pour la rouille : perceuse et brosse métallique.
Un peu longuet mais plus efficace et rapide qu'à la main - début de tendinite lors d'un précédent essai, j'vieillis un peu au fil du temps qui passe - , surtout dans le bas du piètement où se trouvait la plus grande partie de la rouille. Plus de 2 bonnes heures.

Lessivage , brossage énergique pour la crasse, rinçage et séchage immédiat au chiffon, le tout au doux soleil d'octobre.

Décapage complet : faire sauter la peinture noire très abimée à l'origine - ? .... ou sorte d'émail ? Le savez-vous ? - qui sur les montants latéraux créaient des parties inesthétiques en relief à la lame de couteau. Travail rapide, cela part très bien.

Dépoussiérage rapide


Peinture :
Méthode feignasse , à la bombe d'acrylique noir mat avec un carton derrière pour retenir les projections de peinture partout.
Résultat trop neuf, terne.
Ajout d'un voile de peinture en bombe noir métallisé - trouvée au fond du garage, un reste de peinture pour la voiture - : beaucoup plus joli, un effet de "relief" , de "profondeur" par captation de la lumière !
Ajout de bombe or mat sur le logo Singer et les navettes latérales : trop neuf, effet bling bling, absolument pas en adéquation avec la table pourrite. Projection d'un voile de peinture noir métallisé pour créer des ombres et atténuer le doré : impeccable !
Ajout d'un voile or mat projeté dans une seule direction sur le piètement : résultat extra ! Les particules argent qui composent le doré ont créé une "profondeur " dans le rendu, en transformant par endroit le noir en gris anthracite magnifique !

Le résultat me convient parfaitement - des photos suivront - : selon les endroits on a la couleur rouille de la fonte, le noir légèrement métallisé, le voile argent ou doré qui donnent un relief discret. Pas de côté bling bling trop neuf !

DoDoDo
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 262
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 54
Localisation : Sud Ouest France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par DoDoDo le Sam 28 Oct - 14:58

J'oubliais le principal :
huilage préalable de toutes les parties à boulon et mobiles pour ne pas les "bloquer" à la peinture , même si la rouille à certains endroits s'en est déjà chargée !

DoDoDo
Toujours une burette à portée de main
Toujours une burette à portée de main

Messages : 262
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 54
Localisation : Sud Ouest France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration des pieds en fonte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum